Nous ne vendons pas que des résultats mais… Motivation, apport sur le plan social, amitié, aide dans l’accomplissement des objectifs (on connait le rôle de l’activité physique sur le plan moral et psychologique par exemple pour aider un responsable d’équipe à augmenter sa confiance en lui).Vous pouvez avoir le plus beau service au monde, mais si votre produit ne vous apporte rien, il ne fonctionnera pas…

L’entraînement fonctionnel, dit « global », diffère de l’entraînement traditionnel dit « à la machine » (analytique).

L’entraînement fonctionnel sollicite les chaînes musculaires du corps humain. La mise en place d’un programme est adaptée à la vie quotidienne du pratiquant et comprend des mouvements de base tels que pousser, déplacer, tirer.

Le suivi du programme permet de devenir plus performant dans les taches journalières en diminuant les risques de lésions posturales.

Les résultats d’une étude conduite par Spemmewyn en 2009 (Public Journal STR), sur les bénéfices d’un entraînement fonctionnel comparé à celui des machines guidées, démontrent une élévation des performances dans les domaines suivants : l’équilibre, la réduction des blessures, une amélioration significative de la posture et l’amélioration de la force fonctionnelle…

L’objectif de l’entraînement fonctionnel se caractérise par plusieurs facteurs :

  • Compensation des déséquilibres musculaires pour une meilleure posture au quotidien
  • Renforcement articulaire tendineux et musculaire afin d’éviter les blessures
  • Stabilité, contrôle musculaire
  • Accent sur l’habileté du corps à se mouvoir dans différents angles
  • Habilité motrice

Cette approche permet la mise place d’exercices à partir de l’observation des tâches d’un sports spécifique ou de la vie quotidienne et de souligner les aptitudes requises. Cette orientation se démarque des mouvements d’isolation effectués à la machine. Ceux-ci réduisent le mouvement du corps par un plan guidé ; l’incidence des blessures est ainsi causée par un modèle de mouvement non suffisamment adapté à la biomécanique corporelle.

La planification de cette charge de travail nécessite de prendre en compte les éléments suivants :

  • La progressivité
  • La périodisation
  • Les muscles profonds et le gainage (lombaire, fessiers, ischios-jambiers, abdomen, transverse, ect…)

L’entraînement fonctionnel est envisagé comme un moyen de stimuler les fonctions d’adaptation de l’organisme et il favorise un développement physique harmonieux et utile à notre mode de vie.